Drapeau France                     Drapeau espagne                    Drapeau UK                  drapeau américain          drapeau émirats
Obésité  Diabète Érection Ëjaculation Prostate Adénome prostate Atrophie prostate Cancer prostate Immunité Calvitie
Artériosclérose Hypertension Maladie coronaire Anémie Infarctus Faiblesse musculaire Ostéoporose Arthrose Dépression Parkinson Alzheimer
  Home white on blue 32x32 PLAN DU SITE Dr. GEORGES DEBLED TV-VIDÉOS LIVRES  
COMMENT RETARDER LE VIEILLISSEMENT DE L'HOMME    
 

 

Dépression nerveuse

Comprendre votre maladie du vieillissement : l'homme sans âge

Elle représente 100 millions de consultations par an dans le monde. Aggravée par le stress, elle peut annoncer les dégénérescences futures du système nerveux.

La testostérone en quantité suffisante baisse naturellement la quantité de MAO (MONO AMINE OXYDASE) (3)

Lien vers la maladie de Parkinson

2012 - TRT (Testosterone Replacement Therapy) may reduce depression symptoms in hypogonadal men, including middle -aged men and those using antidepressants (4)   télécharger pdf.    

1992- Georges Debled.  Dépression nerveuse et testostérone. Télécharger (5)

L'influence de la testostérone sur le système nerveux est variée.

En 1971, Harold Persky, chercheur du National Institute of Mental Health of the US Public Health Service, décrit dans Psychosomatic Medecine la corrélation entre les mesures  psychologiques de l'agression et de l' hostilité et la production de testostérone chez l'homme (1).

Les taux plasmatiques de testostérone furent étudiés chez l'homme jeune et l'homme d'âge mûr.

Chez l'homme jeune il y a une relation entre le taux de testostérone plasmatique et les mesures d'agression et d'hostilité. Ce rapport   n'existe pas chez l'homme âgé.

RELATION ENTRE LES MESURES PSYCHOLOGIQUES DE L'AGRESSION ET DE L'HOSTILITÉ ET LA PRODUCTION DE TESTOSTÉRONE CHEZ L'HOMME

 

 

Age

Testostérone plasmatique en nanogrammes/100 ml.

 

   Réactions

22  (de17 à 28 ans)

685

 +

45,1 (de 31 à 66 ans)

404

 -

D'après Persky H., Smith K.D. et Basu G.K.

En 1974, Joel Ehrenkrantz, du département de Psychiatrie de la Yale University School of Medecine, New Haven, Connecticut, et ses collaborateurs ont démontré la corrélation  entre les taux de testostérone plasmatique et le comportement agressif ou socialement dominant chez l'homme (2).

 

TESTOSTÉRONE PLASMATIQUE : CORRÉLATION ENTRE LE COMPORTEMENT AGRESSIF ET DOMINANCE SOCIALE CHEZ L'HOMME

 

Comportement

Testostérone plasmatique en nanogrammes / 100 ml

 non agressif

   599 

 socialement dominant

    836

 agressif

  1 010

D'après Ehrenkrantz J, Bliss E. et Sheard M.H.

Lorsque l'on étudie les statistiques de décès par accident du  National Center for Health Statistics, on remarque immédiatement qu'en dessous de 65 ans, les hommes meurent trois fois plus que les femmes. Après 65 ans le taux de décès par accident est le même chez les femmes et chez les hommes qui ont perdu leurs hormones mâles et leur agressivité.

 

NOMBRE DE DÉCES PAR ACCIDENT ENREGISTRÉS AUX U.S.A. EN 1982

 

 

Moins de 65 ans

 

Plus de 65 ans

Hommes

Femmes

Hommes

Femmes

54 000

17 000

12 000

11 000

D'après le National Center for Health Statistics, Vital Statistics Report, Final Mortality Statistics, 1982.

 

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé 100.000.000 de personnes souffrent chaque année de dépression nerveuse.

La dépression nerveuse est un grand symptôme de l'âge critique. En 1979, Mauvais-Jarvis et  Bruno de Lignières, de l'hôpital Necker à Paris, ont démontré la corrélation entre la dépression nerveuse et la taux bas de testostérone plasmatique (3). 

 

TESTOSTÉRONE PLASMATIQUE BASSE ET DÉPRESSION NERVEUSE

 

 

Hommes consultant pour impuissance

 

Nombre  de patients

Testostérone plasmatique à

9 heures en nanogrammes/100 ml.

Dépressifs

8

205

Non dépressifs

9

645

D'après Bruno de Lignières and Mauvais-Jarvis.

DÉGÉNÉRESCENCE DU CERVEAU

Près d' Amsterdam, Dirck Swaab, de l'Institut Néerlandais pour la recherche sur le cerveau, a démontré l'influence favorable de la testostérone sur les cerveaux de rats. L'observation au microscope démontrent que les cellules nerveuses sont bien ramifiées chez le rat jeune. Ces ramifications disparaissent chez le vieux rat mais réapparaissent sous l'influence de la testostérone administrée sous forme d'implants. Le phénomène est probablement le même chez l'homme.

Bibliographie

1. PERSKY H., SMITH K.D. AND BASU G.K. Relation of Psychologic Measures of Aggression and Hostility to Testosterone Production in Man : Psychosomatic Medecine, 33 ; 3 : 265-277, 1971.

2. EHRENKRANZ J., BLISS E. AND SHEARD M.H. Plasma Testosterone : Correlation with Aggressive Behavior and Social Dominance in Man. Psychosomatic Medecine, 36 ; 6 : 469-475, 1974.

3. KLAIBER E.L., BROVERMAN D.M., VOGEL W., KOBAYASHI Y. The use of steroid hormones in depression. in Psychotropic action of hormones. Proceedings of the World Cogress of biological psychiatry. Buenos Aires. Aregentina, septmber 1974. Spectrum publications INC.

4.Khera M, Bhattacharya RK, Blick G, Kushner H, Nguyen D, Miner MM. The effect of testosterone supplementation on depression symptoms in hypogonadal men from the Testim Registry in the US (TRiUS). Aging Male. 2012 Mar;15(1):14-21. Epub 2011 Nov 18.

5. DEBLED G: Au-delà de cette limite votre ticket est toujours valable. ou Comment vaincre le vieillissement de l'homme.1992




 
Historique de la maladie andropause Le système de maintenance de vie Un fondement du système de maintenance de vie  La santé au XXIe siècle
La maladie andropause en bref (visioneuse powerpoint) powerpoint 32x32