Drapeau France                     Drapeau espagne                    Drapeau UK                  drapeau américain          drapeau émirats
Obésité  Diabète Érection Ëjaculation Prostate Adénome prostate Atrophie prostate Cancer prostate Immunité Calvitie
Artériosclérose Hypertension Maladie coronaire Anémie Infarctus Faiblesse musculaire Ostéoporose Arthrose Dépression Parkinson Alzheimer
  Home white on blue 32x32 PLAN DU SITE Dr. GEORGES DEBLED TV-VIDÉOS LIVRES  
COMMENT RETARDER LE VIEILLISSEMENT DE L'HOMME    
 

 

ARTERIOSCLÉROSE, ATHÉROSCLÉROSE, HYPERTENSION, HYPER COAGULATION, VARICES, HÉMORROÏDES, THROMBOSES, ANÉMIE, GANGRÈNE

Comprendre votre maladie du vieillissement : l'homme sans âge

ARTÉRIOSCLÉROSE, ATHÉROSCLÉROSE ET HYPERTENSION

Selon le "Vital Statistics Report" du National Center for Health Statistics, les maladies cardiovasculaires constituent la première cause de mort dans le monde et aux États-Unis (1).

Les artères sont atteintes par deux phénomènes, l'artériosclérose et l'athérosclérose qui surviennent souvent simultanément.

La pathologie de l'artériosclérose est caractérisée par le remplacement des fibres musculaires artérielles par du tissu collagène qui est rigide. Les fibres musculaires sont remplacées par du tissu fibreux.

L' athérosclérose est caractérisée par l'envahissement de la paroi artérielle par les graisses et le cholestérol. Ce phénomène est en partie la conséquence de l'accumulation de graisses et de cholestérol par l'organisme qui est incapable de brûler les sucres correctement en l'absence de testostérone.

L'artériosclérose et l'athérosclérose sont deux phénomènes d'involution de l'organisme aggravés par le manque progressif de testostérone. C'est ce qui explique probablement l'élévation de la tension artérielle avec l'âge.

HYPER COAGULATION

La question essentielle qu'il faut se poser à propos du sang n'est pas "comment coagule-t-il ?", mais " comment reste-t-il fluide ?". La thrombose et l'embolie sont des complications courantes des maladies cardio-vasculaires. Elles sont traitées généralement par des anticoagulants comme l'héparine ou les coumarines. L'utilisation de ces substances peut provoquer des hémorragies fatales.

La fluidité du sang dépend de l'antithrombine III. Une quantité normale d'antithrombine III dans le plasma assure une fluidité optimale.

Les agents fibrinolytiques du sang dépendent de l'influence de la testostérone comme l'ont rapporté  Fearnley et ses collaborateurs dans le Lancet  du 21 juillet 1962 (2).

Claire Bonithon-Kopp et ses collaborateurs de l'hôpital Broussais à Paris, ont démontré en 1988 que le taux plasmatique bas d'androgènes favorise l'hypercoagulabilité et la maladie cardiaque ischémique (3).

VARICES, HÉMORROÏDES ET THROMBOSES

Les veines comme les artères sont constituées de fibres musculaires. Le manque de testostérone produit toujours l'involution du tissu musculaire.

ANÉMIE

Le nombre de globules rouges est diminué de 10 % chez le castrat. C'est aussi le cas chez l'homme présentant un taux de testostérone plasmatique bas. Le coeur ischémique souffre évidemment de cette situation.

En 1981, Najean et ses collaborateurs ont publié dans l' American Journal of Medecine l'amélioration de l'anémie dans une série de 137 patients traités par les hormones mâles. L'anémie récidive lorsque l'on arrête le traitement et s'améliore à nouveau sous l'influence des androgènes (4).

Le patient ayant une polyglobulie peut constituer un problème pour le traitement par les androgènes. Le chiffre "normal" de globules rouges dans le sang est de 5,4 + 0,9 millions par millilitre (5).

Une dose appropriée de testostérone peut être prescrite sous monitoring biologique rigoureux de façon à ne pas aggraver la polyglobulie. Cependant, ces cas sont rare

GANGRÈNE

L'artérite diabétique provoque parfois la gangrène des orteils. Le traitement intensif par la testostérone proposé par Jens Moeller (20) donne des résultats spectaculaires

Orteils diabétiques. Gangrène   Orteils diabétiques après 3 mois de traitement à la testostérone

                                                                            A                                                     B

  A. Gangrène du premier et du troisième orteil chez un diabétique de 55 ans pour lequel une amputation de la jambe gauche a été proposée. (6)

B. Guérison des orteils après trois mois de traitement intensif à la testostérone (6)

Bibliographie

1. NATIONAL CENTER FOR HEALTH STATISTICS .Vital Statistics Report, Final Mortality Statistics, 1982.

2. FEARNEY G.R. AND CHAKRABARTI R. Increase of Blood Fibrinolytic Activity by Testosterone :

The Lancet, July 21 : 128-132, 1962.

3. BONITHON-KOPP C., SCARABIN P.-Y., BARA L., CASTANIER M., JAQUESON A. AND ROGER M. Relationship between Sex Hormones and Haemostatic Factors in Healthy Middle-Aged Men : Artheriosclerosis, 71: 71-76, 1988.

4. NAJEAN Y. and coll. Long Term Follow-up in Patients with Aplastic Anemia. A study of 137 Androgen-Treated Patients Surviving more than Two Years :  Am. J. Med.,  71 : 543-551, 1981.

5. HARRISON T.R. Principes de Médecine Interne. :

Appendice A 10. Tableau A-XII.  Médecine-Sciences Flammarion, 1989. Paris.

6. MOELLER J. Cholesterol : 27  Springer-Verlag  Berlin  Heidelberg  New York  London  Paris  Tokyo 1987.

Risque des statines     Hypertension     Paramètres du risque vasculaire     Maladies cardiovasculaires

 




 
Historique de la maladie andropause Le système de maintenance de vie Un fondement du système de maintenance de vie  La santé au XXIe siècle
La maladie andropause en bref (visioneuse powerpoint) powerpoint 32x32