Drapeau France                     Drapeau espagne                    Drapeau UK                  drapeau américain          drapeau émirats
Obésité  Diabète Érection Ëjaculation Prostate Adénome prostate Atrophie prostate Cancer prostate Immunité Calvitie
Artériosclérose Hypertension Maladie coronaire Anémie Infarctus Faiblesse musculaire Ostéoporose Arthrose Dépression Parkinson Alzheimer
  Home white on blue 32x32 PLAN DU SITE Dr. GEORGES DEBLED TV-VIDÉOS LIVRES  
COMMENT RETARDER LE VIEILLISSEMENT DE L'HOMME    
 

 

Testostérone et métabolismes

Comprendre votre maladie du vieillissement : l'homme sans âge

Lorsque l'on évoque la testostérone on pense immédiatement à l'activité sexuelle de l'homme qui dépend de la dihydrotestostérone (hormone sexuelle très puissante).

En réalité la testostérone constitue une hormone déterminante du métabolisme.

Les dérèglements du métabolisme du glucose, des graisses et des protéines ont un effet dévastateur sur l'organisme.

Universalité du récepteur des androgènes

Le récepteur des androgènes a été identifié dans de nombreux organes : les vésicules séminales, le follicule pileux, les glandes sébacées, le prépuce et plus généralement dans tous les organes sexuels, les testicules et les épididymes, l'utérus et les ovaires, le rein, les glandes sous-maxillaires, certaines zones cérébrales comme l'hypothalamus, l'hypophyse et le cortex cérébral, le muscle élévateur de l'anus et le muscle squelettique, et la moelle.

En réalité, le récepteur androgénique a été observé dans de très nombreux organes (1). 

Le métabolisme des protéines

L'action trophique des androgènes sur le muscle squelettique est connu depuis de nombreuses années. L'effet est spectaculaire chez les body-buiders qui prennent des androgènes en quantité excessive.

Plusieurs études ont démontré l'incorporation des acides aminés dans le muscle sous l'influence des androgènes (2-3-4-5-6).

Des recherches sur le rat traité par la testostérone ont démontré de manière significative l'incorporation  de leucine marquée dans les protéines et d'uridine marquée dans les acides ribonucléiques de certains muscles.

Le métabolisme du glucose

En 1947 déjà, Giuseppe Pellegrini, directeur de l'Institut de Pathologie de l'Université de Pavie en Italie, décrit l'influence des androgènes sur le métabolisme du sucre chez 68 patients. Le rapport s'intitule : L'azione antidiabetica degli ormonali sessuali maschili nel quadro della fisiopathologia del diabete" (7).

Une injection intramusculaire de 5 à 25 milligrammes de propionate de testostérone provoque une diminution significative de la glycémie dans les deux ou trois heures qui suivent l'injection et l'effet se prolonge pendant quatre à cinq heures.

La  réduction de la glycémie est d'un gramme par litre chez le diabétique et la glycosurie est diminué.

Chez l'homme non diabétique la glycémie tombe au niveau des valeurs plasmatiques "normales" basses mais pas plus, parce que la balance hormonale est équilibrée.

La pouvoir régulateur de la testostérone sur le métabolisme du sucre agit pendant plusieurs jours. Lorsque l'on interrompt le traitement androgénique chez le diabétique, la glycémie est réduite  pendant quelques jours, ensuite elle remonte vers les valeurs initiales. 

Le métabolisme des graisses

La testostérone influence le métabolisme des graisses par l'intermédiaire du métabolisme du sucre.                      

Lorsqu'il y a trop de sucre dans le sang, la capacité de combustion du cycle de Krebs est dépassée (cette capacité est limitée).

Il s'ensuit une surproduction d'acetyl-coenzyme A qui est l'élément précurseur de la fabrication de cholestérol et de graisses.

Un jour ou l'autre après quarante ans chaque homme présente une déficience de sa production d'androgènes. C'est pourquoi les triglycérides et le cholestérol s'élèvent dans le sang avec l'âge.

Bibliographie

1. ROBEL P. Mode d'Action des Androgènes : Les Androgènes. Rapports présentés a la XVe réunion des endocrinologistes de langue française: 20-38 . Athènes, 6-8 septembre 1979. Masson. Paris.  New York. Barcelone. Milan,1979.

2. BREUER C.B. AND FLORINI J.R. Amino Acid Incorporation into Protein by Cell-free Systems from Rat Skeletal Muscle IV- Effects of Animal Age, Androgens and Anabolic Agents on Activity of Muscle Ribosomes : Biochemistry, 4 : 1544-1550, 1965.

3. FLORINI J.R. Effects of Testosterone on Qualitative Pattern of Protein Synthesis in Skeletal Muscle :

Biochemistry, 9 : 909-912, 1970.

4. BRESLOFF P., FOX P., SIM A. AND VAN DER VIES J. The Effect of Nandrolone Phenylpropionate on C14-Leucine Incorporation into Muscle Protein in the Rat and Rabbit in Vivo : Acta Endocr., 403-416, 1974.

5. BURESOVA M. and GUTMANN E. Effect of Testosterone on Protein Synthesis and Contractility of the Levator Ani Muscle of the Rat : J. Endocr., 50 : 643-651, 1971.

6. POWERS M.L. AND FLORINI J.R. A Direct Effect of Testosterone on Muscle Cells in Tissue Culture. Endocrinology. 97 : 1043-1047, 1975.

7. PELLEGRINI G. L'Azione Antidiabetica degli Ormoni Sessuali Maschili nel quadro della Fisiopatologia del Diabete. Minerva Medica, 27 : 1-9, 1947.

      




 
Historique de la maladie andropause Le système de maintenance de vie Un fondement du système de maintenance de vie  La santé au XXIe siècle
La maladie andropause en bref (visioneuse powerpoint) powerpoint 32x32