Drapeau France                     Drapeau espagne                    Drapeau UK                  drapeau américain          drapeau émirats
Obésité  Diabète Érection Ëjaculation Prostate Adénome prostate Atrophie prostate Cancer prostate Immunité Calvitie
Artériosclérose Hypertension Maladie coronaire Anémie Infarctus Faiblesse musculaire Ostéoporose Arthrose Dépression Parkinson Alzheimer
  Home white on blue 32x32 PLAN DU SITE Dr. GEORGES DEBLED TV-VIDÉOS LIVRES  
COMMENT RETARDER LE VIEILLISSEMENT DE L'HOMME    
 

 

HORMONE DE CROISSANCE, DHEA, THYROXINE ET CORTISONE

Comprendre votre maladie du vieillissement : l'homme sans âge

La maintenance du système de Santé repose  sur l'équilibre des hormones androgènes.

Le docteur Georges Debled a démontré au congrès de Dallas consacré au vieillissement en 1992 le rôle essentiel de la testostérone dans la prévention des maladies du vieillissement:

Conférence du Dr. Georges Debled sur la maladie andropause à la Fondation Barnes des USA le 25 février 1992 (Lecture Vidéo avec Windows Média Player) (56 minutes- en anglais)

Par la suite une véritable engouement s'est emparé d'un certain nombre de médecins vendeurs de jeunesse qui prescrivent toutes sortes d'hormones , sans respecter le principe de précaution et sans base scientifique sérieuse.

C'est l'étude de la biochimie individuelle qui guide le traitement car chacun vieillit à sa manière. L'étude biochimique permet de déterminer la dose qu'il faut prendre en fonction de la quantité d'hormone manquante et en fonction des interactions que ce traitement déclenchera au niveau de la sécrétion des autres hormones.

Cette page développe en bref quelques connaissances actuelles sur le traitement hormonal "anti âge". Voyons d'abord quelques principes sur la DHEA, l'hormone de croissance, la thyroxine, la cortisone.

AVERTISSEMENT : S'il n'y a pas de symptôme, il n'y a pas de maladie. S'il n'y a pas de maladie un traitement hormonal n'est pas indiqué.

Erreurs de traitements

DHEA

Ce n'est pas une hormone. Le récepteur hormonal de la DHEA n'a jamais été démontré.

La DHEA est le précurseur biochimique de la testostérone (dont le récepteur cellulaire est universel). Cette transformation en testostérone n'est réalisable  que par une chaine de réactions enzymatiques spécifiques dans les cellules qui "fabriquent" de la testostérone.

La DHEA ingérée en gélules se transforme très peu en testostérone mais surtout en "androstérone" qui a des propriétés androgéniques légères.

La DHEA ingérée se transforme aussi en une série de composants biochimiques. L'utilisation de la DHEA ne remplacera jamais l'effet de l' hormone "finie", la testostérone.

La DHEA n'est pas une "hormone mystérieuse". C'est une molécule naturelle, comme le sucre. Sa composition moléculaire est connue depuis sa découverte par Butenandt en 1936 qui a reçu le prix Nobel pour cette découverte qui menait à la synthèse de la testostérone.

La DHEA n'a aucune action sexuelle chez l'homme.

Il existe des contre-indications à la prescription de DHEA  (cancer du sein, grossesse, problèmes prostatiques)

Prescrire une dose standard journalière de 50 ou de 25 milligrammes est un non sens. Tout traitement doit être adapté. 10 milligrammes de DHEA par jour c'est déjà beaucoup.

Comme la DHEA est  transformée en de nombreux corps chimiques distincts en ordre dispersé, il faut vérifier ces différentes transformations en dosant ces molécules chimiques non seulement dans le sang mais également les métabolites de celles-ci dans l'urine. Ces vérifications nécessitent des analyses spécifiques indispensables pour celui qui ne veut pas jouer à " l'apprenti sorcier". De simples dosages sanguins de la DHEA ne suffisent pas à comprendre la conduite du traitement.

Dans les années 90 certains auteurs se sont demandés si la DHEA n'était pas la fontaine de jouvence ? En 2003 une publication scientifique (suivie par d'autres) se demande : " La fontaine de jouvence est-elle tarie?"(télécharger).

L'hormone de croissance n'est pas un traitement anti âge (prudence !)

Il existe des nains centenaires (qui ne sécrètent pas d'hormone de croissance) alors que les géants (qui sécrètent trop d'hormone de croissance) ne dépassent pas cinquante ans.

Des études très récentes démontrent les effet négatifs de l'hormones de croissance :

GH est oxydant.pdf : L'hormone de croissance provoque un stress oxydant.

GH et insuffisance cardiaque.pdf : Il n'est pas prouvé que l'administration d'hormone de croissance soit favorable chez le cardiaque.

GH mortalité augmentée.pdf : L'administration d'hormone de croissance accélère la mortalité des grands malades.

GH Somatopause to treat or not.pdf : Le traitement par l'hormone de croissance n'est pas fondé.

2007 - Patients with congenital deficiency of IGF-I seem protected from the development of malignancies: a preliminary report (télécharger) : IGF1, facteur de croissance, est stimulé par l'hormone de croissance qui favorise par conséquent le développement de cancers!

2008 - Longevity is linked with receptor's resistance to the growth factor IGF1  Cette découverte implique l'action négative de l'hormone de croissance sur la longévité

L'administration d'hormone de croissance ne peut être conseillée qu'après avoir pratiqué une mise au point biologique spécifique et des tests fonctionnels spécifiques à pratiquer de préférence dans un service d'endocrinologie. L'administration d'hormone de croissance ne peut se faire de façon aléatoire, comme on le voit trop souvent (même sous le prétexte d'administrer de petites doses)

La thyroxine

L'administration de cette hormone est indiquée uniquement dans l'hypothyroïdie qui est une maladie bien connue.

Un traitement ne se justifie pas en l'absence de symptômes spécifiques.

La cortisone

L'administration de cette hormone est indiquée uniquement dans les insuffisances hormonales démontrées.

 Un traitement ne se justifie pas en l'absence de symptômes spécifiques.

Erreurs de traitements

Acides gras     Stess oxydant     Hormones    Gènes    Télomères

 

 




 
Historique de la maladie andropause Le système de maintenance de vie Un fondement du système de maintenance de vie  La santé au XXIe siècle
La maladie andropause en bref (visioneuse powerpoint) powerpoint 32x32