Drapeau France                     Drapeau espagne                    Drapeau UK                  drapeau américain          drapeau émirats
Obésité  Diabète Érection Ëjaculation Prostate Adénome prostate Atrophie prostate Cancer prostate Immunité Calvitie
Artériosclérose Hypertension Maladie coronaire Anémie Infarctus Faiblesse musculaire Ostéoporose Arthrose Dépression Parkinson Alzheimer
  Home white on blue 32x32 PLAN DU SITE Dr. GEORGES DEBLED TV-VIDÉOS LIVRES  
COMMENT RETARDER LE VIEILLISSEMENT DE L'HOMME    
 

 

L'atrophie de la prostate

Comprendre votre maladie du vieillissement : l'homme sans âge

L'excès d'hormones femelles ou le manque d'hormones mâles provoque l'atrophie de la prostate et l'andropause prématurée   

Le traitement à Long Terme et bien dosé de la maladie andropause par les androgènes stabilise la prostate

Stucture prostate 

A                   B                       C

Les malades qui présentent une fibrose (Voir schéma C) ou des anomalies du massif prostatique sont souvent jeunes. Les troubles de la miction dont ils se plaignent sont qualifiés dans la littérature médicale de « prostatisme sans prostate», ce qui n'a évidemment aucun sens. Beaucoup d'entre eux sont taxés de psychisme et vivent un véritable calvaire physique et psychologique.

Cette situation est d'autant plus déplorable qu'il est possible de traiter cette affection.

 En réalité ces hommes présentent une atrophie de la prostate.

Le docteur Georges Debled a décrit il y a 30 ans  un syndrome méconnu :

L´hyperoestrogénie associée à la dysectasie fibreuse (ou atrophie ) de l'urètre prostatique

(Acta Urologica Belgica  47 : (3) 473-483, 1979)

Bulletins et Mémoires de la Société de Médecine de Paris : 7: 199-204, 1980

Télécharger ici la publication originale

Hyperoestrogénie-atrophie de la prostate pdf

Ce syndrome est fréquent chez l'homme porteur de varices du testicule ou de testicules cryptorchides.

Gynécomastie

Gynécomastie, atrophie de la prostate et vieillissement sexuel chez l´homme.

Urètre prostatique normal

Vue andoscopique de l'urètre prostatique normal (largeur : 1,5- 2 centimètres, sans congestion, couleur jaune).

 urètre après résection

Vue endoscopique de l'atrophie de la prostate après résection du tissu malade.

 

endoscopie congestion sclérose

Vue endoscopique de l'atrophie de la prostate (diamètre : 3 millimètres, congestif, couleur rouge).

 

sclérose histologie.

Les coupes histologiques démontrent une sclérose (coloration en vert) et une hyper vascularisation veineuse du tissu malade (C).

Histologie prostatique normale

Coupe histologique démontrant des fibres musculaires (coloration en rouge) et des glandes, comparez avec (C)

La majorité des cas d'atrophie de la prostate ne présente pas de gynécomastie : le syndrome est alors provoqué par l'insuffisance de la sécrétion de testostérone et de dihydrotestostérone.

Ce syndrome frappe des dizaines de milliers d'homme voire beaucoup plus. Cette affection peut être très douloureuse. Elle nécessite aussi un traitement hormonal.

Certains malades sont dépressifs et peuvent même faire des tentatives de suicides lorsqu'ils se sentent incompris par les médecins qui ne connaissent pas la réalité de ce syndrome.

Le vieillissement provoque également de la fibrose prostatique.

Gynécomastie bilatérale FR

Gynécomastie bilatérale , atrophie de la prostate et vieillissement sexuel prématuré chez l´homme jeune.

Attention : finastéride

L'atrophie prostatique provoque une tension anormale dans les voies urinaires supérieures (uretères-reins)

Comment savoir si les reins sont sous tension anormale?

Structure de la prostate    Adénome de la prostate     Atrophie de la prostate      PSA         Cancer de la prostate        

La maladie andropause 

 




 
Historique de la maladie andropause Le système de maintenance de vie Un fondement du système de maintenance de vie  La santé au XXIe siècle
La maladie andropause en bref (visioneuse powerpoint) powerpoint 32x32